La ville de Cannes ne vit que pour deux grands événements annuels: Les vacances d’été où l’on voit sur les plages, collés comme dans une boite Saupiquet, toutes sortes de thons plus moches les uns que les autres et son Festival.

Le coté Jolie caressant la tête de Pitt, je m’en fiche. Le coté Longoria/Casta/ Aishwarya/ ambassadrices de L’Oréal «Parce que nous ne vallons rien» je m’en fiche aussi… Dans le monde il y a deux catégories de peoples, ceux qui ont un pistolet chargé : Kim Kardashian et ceux qui creusent : Vendetta creuse. Alors voila, c’est ça qui m’intéresse, tous les exclus ou non, des peoples de TV (peu) réalité qui vont pour présenter des sextapes foireuses ou photos de nu en exclu dans un festival dans lequel ils n’ont rien à faire ! Shauna Sand la première, une hideuse copie de mon « idole » Pam Anderson ! Ça risque de me tuer qu’elle puisse accéder au Palais, l’idée de la voir assise à coté de DeNiro va me donner tellement envie de vomir que je serais forcée d’appeler Mike ou Mario pour déboucher mes Water ! Le gourou de la night Jean Roch l’a annoncé cette semaine «Les peoples n’ont rien à faire dans un lieu comme le VIP», comme ça c’est dit… Quand je pense que Paris Hilton s’est fait refoulée du Palais il y’a quelques années parce que tout simplement elle n’avait pas eu d’invitation, c’est triste quand même.

Le Festival, je l’ai fait une fois, non pas par curiosité mais par obligation (j’ai vécu la bas), j’ai vu des choses inracontables sur la croisette… MAIS, je vais les raconter quand même !
Action. Des fillettes de 13 ans, encore mieux gaulées que Halle Berry, robes de soirée fendues alors qu’il est tout juste 9h du matin, des «paparazzis» très spéciaux, entre 60 et 70 ans, appareil-photo dans une main et canne dans l’autre attendant sagement la venue de Al Paccino, des gens dans les rues déguisés en abeilles, en infirmières, j’ai cru à une farce mais tout ça est bien réel. Le but ? Se faire remarquer par Tarantino lui-même, le rôle de leur vie se trouve entre Le Carlton et la boutique Gucci. Coupé.

Tim Burton à sa venue aurait du faire un remake de «Alice aux Pays des Merveilles» en «Vénales au pays de Cannes». ». Il est le président du jury avec à ses cotés huit personnes issues du 7ème art aux noms farfelus et inconnus. La grande question : qui aura la palme d’or de ce 63ème festival ? Moi ! Ne me demandez pas pourquoi c’est comme ça !

Tagged with:
 

Ton commentaire

%d blogueurs aiment cette page :