« Plouf, plouf, Am, stram, gram, Pic et pic et colégram, bour et bour et ratatam, ce se-ra toi le pré-si-dent »…Ouattara sors de la ronde, Gbagbo tu restes, ou l‘inverse peu importe!

Je ne comprends pas que personne ne leur ait conseillé de faire ce petit jeu pour les départager ! Enfant, personne ne bronchait quoi que soit au résultat final, c‘est toi et ta chance ! On te pointe du doigt, tu sors point barre ! Dans les pays où l’ONU passe faire soit disant le ménage, l’essentiel est d’avoir une bonne armée à ses côtés, on s’en fiche de gagner aux urnes. Quatre mois après les élections, la Côte d’Ivoire a deux présidents, deux premiers ministres, deux gouvernements et deux religions, la vie en « BIG », la grande classe quoi. Bon en même temps, un pays aussi riche et corrompu ça ne se refuse pas, hein les gars ? 1er producteur mondial de cacao, tu m’étonnes que les types se bastonnent, moi la première. (Prendre des douches de chocolat fondue ça me fait franchement rêver.)

« Plouf, plouf, Ams, tram, gram, Pic et pic et colégram, Bour et bour et ratatam. » Maman Fifi a trouvé plusieurs solutions les enfants. Je ne garantie pas l’efficacité mais c’est déjà ça. Pourquoi ne pas embaucher Didier Drogba ?! Quoi ? Sérieux. Cela ne serait pas quelque chose de nouveau, la politique est un business comme un autre, un phénomène people ! Tenez par exemple, Arnold le surfeur Californien, Carla et sa guitarre, Obama chez Oprah… Pas une semaine ne passe sans qu’une couv’ politique soit publiée dans Gala ou Voici. Sinon en dernier recours, il reste les « Magic System », groupe musical mythique. Mauvaise idée au final, le boys band made in Africa reste bien fourni avec ses huit membres, déjà qu’on ne s’en sort pas avec deux présidents. De plus, leurs clips me stressent et si je devais voir dans le zapping de Canal + des « flash mob dance » sur C’est chaud ça brûle, j’en vomirais mon poulet braisé. Restons sur le footeux, jeune, ivoirien, plein de vie, puis son argent est clean contrairement à Alassane et son compte douteux !

La colonisation de la Côte d’Ivoire par la France dure encore. Oui, le pays ressemble plus à « un département d’outre-mer  » qu’à autre chose. L’état qui ne voulait pas intervenir dans ce conflit, n‘a pas eu le choix ! Plusieurs raisons à cela, on passe le côté contrats et intérêts financiers (Total, Orange…). Comment rapatrier les très nombreux ressortissants ? Franchement, c’est juste pas possible. Sans oublier le risque majeur d’être encore lié au cautionnement des crimes de guerres que certains pays de Centre-Afrique ont subis (Rwanda entre autres). Souvenez-vous, en 2004, des marches violentes visant Chirac et les troupes françaises, Sarkozy n’en veut pas. La situation a donc plutôt intérêt à se calmer… enfin pas sûr vu comment c‘est parti !

« Plouf, plouf, Ams, tram, gram, Pic et pic et colégram, Bour et bour et ratatam, ça se-ra toi le pré-si-dent »… Sarko, tu sors, et sur la pointe de tes talonnettes.

Dessin By Na!

Tagged with:
 

Ton commentaire

%d blogueurs aiment cette page :