Twitter c’est l’outil marketing incontournable pour tous blogueurs qui se respectent. Également une source fiable politiquement parlant, surtout pour certains pays vivant sous des régimes censeurs leur permettant ainsi une plus grande cohérence dans leurs protestations. (À quand un petit libyen prénommé Twitpic comme l’égyptienne Facebook ?) D’ailleurs contrairement à FB, il reste à l’heure actuelle, peu utilisé du grand public. Pour les novices, je vous donne ces quelques conseils bien utiles.

Tweets : Message de base ne dépassant pas les 140 caractères. Alors, si vous avez envie de partager quelques recettes de cuisines de mamie Claudette, étape par étape, allez faire un tour ailleurs. Cela doit être simple et net.

RT : Message que l’on relaie quand on apprécie (ou pas) le tweet (cf.1). Pour vous donner une image, c’est le même principe du « yoyo » que les types pratiquent en prison pour se faire relayer les portables !

Followers : Les personnes qui vous suivent.

Following : Les personnes que vous suivez.

Unfollow : Quand la personne vous suivait et décide de fait savoir ouvertement à Twittland que vous ne l‘intéressez plus, elle unfollow tout simplement ! C’est son droit, non ? Je peux comprendre que cela puisse blesser et torcher l’égo mais c’est ainsi… et puis pour les rancuniers et autres sensibles, il vous reste toujours ce site. Cet outil vous permettra de retrouver LE lâche et si la vengeance vous chope et que le sommeil se trouble en insomnies, trouvez son IP et allez l’enterrer vivant ! Il l’aura bien mérité de toute façon.

#FF : Cela se passe tous les vendredis, on suggère aux autres de suivre nos coups de cœur, en gros « l’art de bien lécher le cul et de le faire savoir ! »

NSFW : Quatre lettres suivies d’un lien pour vous avertir généralement du caractère (porno) compromettant du contenu. Si vous êtes au boulot, envoyez le lien dans la boite perso et vous le materez tranquille à la maison ! C’est qu’ils sont solidaires dans la Twittosphère.

#JeudiConfession : Le jour du karcher. On se lave de ses péchés, on assume enfin ses penchants les plus inavouables, j’en ai lu des « inqualifiables »! Très attendus de tous, c’est un peu comme aller chez le prêtre sauf que là, on le fait de son canapé devant sa TV, 2.0 la vie @Twitter.

DM – Direct Message : Quand on veut pécho discrètement, on fait ça par DM. 140 caractères alors ne passez pas par un labyrinthe sombre, allez droit au but lampe torche à la main. Évitez donc : « Salut, ça fait un moment que je te suis (ça fait très maladie mentale, non ?), alors si tu veux on pourr » Merde ! Je vous ai prévenus, j’ai dit 140 et pas un caractère de plus, pas crédible le message du coup ! « On baise ? »

Je crois qu’on a fait le tour des principales choses à savoir avant de twitter, (oui, un jour ce mot pourra se conjuguer à tous les temps et sera probablement dans un Bescherelle). Bien sûr, ce ne sont que des bases utiles pour bien démarrer. En fait, la plateforme évolue vite et se démocratise de plus en plus, aussi nous referons le point d’ici quelques temps, car de nouveaux mots, nouvelles désignations apparaîtront. Je vous conseille juste de ne pas tomber dans la TwittosFolie en faisant de cet outil une association vie réelle/virtuelle : 3500 suiveurs sur le net, 1 ami dans la vie de tous les jours : votre chat.

Tagged with:
 

One Response to Follow me, I’m Famous

  1. Sabrine dit :

    I love you #Commeçacestdit

Ton commentaire

%d blogueurs aiment cette page :