Qui a déjà vécu une soirée by night qui frôle la catastrophe ? Tout le monde. Tout ça à cause d’UN mec planqué derrière une table de mixage faisant semblant de bosser alors que le Podcast est déjà enregistré et lancé. Et oui, elle est révolue l’époque du Deejay qui laisse tomber des goutes de sueur sur son disque microsillon. Tu viens d’apprendre un mot là !

Depuis des années le DJ a la côte : groupes/artistes lui rendent hommage dans leurs titres. Yvette Michelle en a été « Crasy every night, every day,», d’ailleurs je ne sais pas si elle a trouvé son nom. Madonna, elle, lui ordonne de « Put a record on » sur Music. Quand à Rihanna, à genoux le supplie « pleaz dont’ stop de music » en perçant ses tympans avec « pon de replay », sado va !

Si tu vas dans un club fêter tes 18 ans, et que pendant 1 mois avec ton répertoire vous avez cotisé pour prendre une bouteille à 150$, je peux te dire que ta vie dépend de ce mec. Il peut foirer ta soirée si son son sonne faux. Je me rappellerai toute ma vie d’une scène VÉRIDIQUE où une copine monte sur un podium, pointe son doigt vers le DJ et hurle de rage « ******, si tu changes pas de musique, je te ***** », le truc, c’est qu’au moment des fais, le son avait été coupé, on a juste eu une salle entière de regards tournés vers nous… Comme dans les films US, sauf que pas de caméras autour de nous. The shame ! Nous n’avons plus jamais remis les pieds là-bas ! Il doit y avoir encore sa photo à l’entrée avec écrit dessus « WANTED – récompense : panini tomates/mozza ». Ma pauvre copine, toute L’Ile-de-France à ses trousses pour un casse-dalle ritale… Qu’est-ce qu’on est puéril à 18 ans.

Concerts, soirées à 100 000$ que les organisateurs payent, de nos jours, ces mecs sont des artistes à part entière. Guetta à Dubaï, Tarek à Paris, Sinclair à Vegas. « DJ Jojo » à Castelmoron-d’Albret, et qu’importe que ce village avec ses 4 hectares soit le plus petit de France, le mec IL MIXE, fait rêver les jeunettes qui usent le parquet avec 16 cm de hauteur ! SORTIR avec le mec de LA soirée (hormis le barman), c’est le DJ, et elles y arrivent… en « Move ya body girl ». Mon sweet dream voudrait que ma famille soit milliardaire pour que je puisse fêter mon happy Bday sur MTV. A ma soirée, Dj Premier et Guru, mais impossible car d’une ma famille est tout sauf milliardaire et de deux Guru nous à quitté cette année alors RIP au maitre du Hip hop.

Tagged with:
 

Ton commentaire

%d blogueurs aiment cette page :