Samedi après-midi, Nicolas Sarkozy inaugurait officiellement son QG de campagne en total look noir, comme pour assurer à la France cinq années supplémentaires de deuil s’il est réélu. Dans le bureau du candidat, une photo avec Nelson Mandela, un livre de Raymond Depardon et un coffret de disques de Johnny Hallyday. Un QG sur 600m² loué pour 18.000 euros/mois. Nous sommes loin des 1000² que dispose François Hollande dans le chic 7eme, un choix du candidat UMP comme pour marquer la différence car – citation – « C’est un quartier de classe moyenne, c’est ceux à qui je veux m’adresser » dixit le président. QUESTION : l’ouest de Paris serait devenu un quartier moyen sans que l’on ne s’en rende compte ? En même temps, des hauteurs Elyséennes, les classes moyennes peuvent aussi se trouver dans des arrondissements à 8700 € le mètre carré. Tout comme le Fouquet’s, cette « simple brasserie » me direz-vous.

À ses côtés, celle qui porte un nom que l’on ne peut écrire du premier coup (Nathalie Kosciusko-Morizet) sera le porte-parole de « La France Forte », pour rappel le slogan date de 1943 sous Pétain bien avant Giscard. Un Nicolas Sarkozy au regard porté au loin, le visage en paix loin de ses tics et tocs, un ciel dégagé, un message protecteur pour mettre les Français à l’abri de la crise mondiale. Le petit souci c’est que les spécialistes (ou gens qui s’ennuient) ont découverts que le slogan est illustré par la mer Égée, donc grecque, vous savez la Grèce, ce pays au bord de l’insurrection et du chaos financier. En somme, une belle promesse pour l’avenir.

Dans les coulisses de cette campagne on trouve également Carla Bruni-Sarkozy qui « se défend de faire de la politique », voudrait-elle nous faire croire que donner trois interviews en deux jours n’est pas du relais médiatique ? Celle qui trouve qu’il « a tout bien fait » durant son quinquennat parle à la presse de Plus belle la vie et de L’amour est dans le pré, sûrement pour nous faire oublier la polémique autour de « sa » statue en bronze dans la ville de Nogent-sur-Marne. Statue en référence aux plumassières d’origine italienne qui travaillaient dans l’ancienne fabrique de plumes de la ville. Si Carla est bien LA reine de quelque chose c’est du plumard, pas des usines. Pour rester dans l’univers people, les stars témoignent moins d’enthousiasme qu’en 2007 pour Nico mais le « Sarkoshow » aura l’immense honneur de se faire avec le grand, beau et magistral Mickael Vendetta qui affiche clairement son soutien à l’UMP. Lui qui déclarait vouloir vivre à L.A si Hollande devient Président et qui – citation – « J’ai envie de commencer par député, donc je suis en train de faire les démarches. Je suis en train de m’intéresser progressivement à la politique ». Mickael Vendetta, futur président de la République ? La France ou le plus gros fail de tous les temps.

2 Responses to La France Morte

  1. Amalllll dit :

    « La reine du plumard, pas des usines » ahahahah !! La reine à plumes, la reine à poil même combat!

  2. L'indicible Aurélien KOUM dit :

    M. Vendetta support NICO c’est génial entre D. Douillet, N. Morano et l’idiot quelle belle brochette de vainqueurs allons nous avoir.

    Le pire c’est qu’il sera réélu ! (j’espère me tromper)

Ton commentaire

%d blogueurs aiment cette page :