Une année, un titre ! La rentrée en chansons pour les nostalgiques !

Dessin By Na!

Septembre 1996
À cette époque, étant une cancre de première, je n’aurais pas pu mettre autant de mots sur ma rentrée scolaire. 15 ans après, je prends ma revanche. Je n’ai rien oublié de mes sentiments en cette période redoutable. En effet, les rentrées scolaires se ressemblaient toutes, mais la boule au ventre, elle, me nouait toujours autant le ventre. Pour information, chez nous les cancres, l’appréhension que nous avions n’était pas la même que chez les non-cancres, ce qui nous faisait le plus flipper c’était l’emploi du temps et plus précisément savoir à quelle heure cet enfer allait se finir. Les cases vides nous apportaient soulagement, mais plus nous avancions dans notre cursus scolaire et plus les cases se remplissaient. L’horreur !

Septembre 1997
Direction le préau et les affiches pour savoir avec quel cancre j’allais me trouver en classe afin d’inventer tout au long des saisons, des cancreries jamais élaborées jusque-là. Avec la chance que j’avais, nous n’étions jamais en minorités ! On se battait toujours pour les mêmes places afin de tricher, celles du fond près du chauffage ou encore mieux, chauffage ET vitre ! Oui, les cancres sont aussi de grandes commères, la cour de récréation est nettement plus intéressante que Thalès et ses potes ! Tenir un cahier de retardataires ? Je l’ai fait, tellement mon nez est resté collé à la fenêtre.

Septembre 1998
Ma prof de français m’a fait de suite haïr cette langue. Écrire des pavés et des pavés comme aujourd’hui ? Impensable à cette époque ! Comme quoi…Pour me venger d’elle, j’ai tout simplement gravé sur ma table en bois son nom + une insulte : Dessag la salope. Avec le nombre de classes qu’elle avait, c’était du tout cuit. Foutaises ! Le lendemain elle me balançait d’entrée : « La prochaine fois que tu veux m’insulter, écris avec un stylo bleu ». En effet, j’étais la seule de ses élèves à écrire avec une plume d’encre violette. Putain d’encre violette. Franchement pas futée la Fifi ! Résultat, je ne l’ai plus jamais insulté et j’ai aimé le français. Merci à cette salope de Dessag.

Septembre 2011
Des millions d’étudiants rentrent aujourd’hui, avenirs en mains, mais avec une suppression de 16.000 postes d’enseignants pour 84.000 élèves en plus, ce n‘est pas gagné. Des futurs chômeurs sans doute ! Une grève des enseignants va se tenir le 27 septembre, à peine là et c’est déjà le bordel. Chatel assume et assure que « techniquement tout va bien se passer ». Je reste sceptique. Je suggère que Luc porte au sénat tout au long de l’année un accessoire de taille : le bonnet d’âne. Il a une tête à chapeaux, vous ne trouvez pas ?!

Tagged with:
 

3 Responses to La rentrée a sonné

  1. Cécilia dit :

    J’aime bien le fait d’associer un clip à une époque … C’est souvent comme ça que je fais pour me rappeler des dates …Penser à ce que j’écoutais …
    Et pour info, tu as eu quoi comme sanction pour le « Dessag la Salope « ?

    • Fifi Roze dit :

      Hi Cécilia. Je n’ai rien eu, juste cette phrase qui je dois l’avouer m’a glacé le sang sur le coup. Son regard en disait long sur ce que je venais de faire, j’ai eu honte et j’ai fais des efforts pour la suite !

  2. JR dit :

    Tu aurais presque pu intituler l’article, les annales d’un combat long et acharné !

Ton commentaire

%d blogueurs aiment cette page :