«Je serai candidate à l’élection présidentielle. Le système qui a voulu m’en empêcher vient de perdre une bataille».

Le vrai-faux suspense du jour : la députée européenne a déposé ses 500 autographes avec trois jours d’avance, alors un grand merci à tous ces élus braves et courageux qui vont lui permettre de se ramasser comme une ***** au premier tour ! Ça sera beau à voir, j’en suis certaine. Pour les utopistes, vous pensiez vraiment que Marine Le Pen ne participerait pas à la présidentielle ? Comme c’est touchant toute cette naïveté. Questions : pourquoi affirmer quelques jours plutôt manquer de signatures ? Nous faire croire qu’elle connait des difficultés ? Réponse simple : prendre ses adversaires (et la France) pour des connards finis.

Et sinon, son programme mi anti-républicain mi anti-démocrate en est où ? Elle qui n’a rien à se mettre sous la dent depuis des semaines et pour cause Nicolas Sarkozy guette et gratte les idées du FN subtilement et dans sa bouche cela parait moins glauque … ou pas. Bon arrêtons les médisances, un programme elle en a un, alors voyons ça de plus près :

– Censure de la pornographie à la télévision et sur Internet (on sait déjà que les Fourniret&Co ne voteront pas Marine !) Plus sérieusement, la frustration va atteindre les types qui se touchent un peu trop sur du porno mais ce n’est pas grave les désaxés du zizi pourront toujours violer.)
– Interdiction de la participation publique à la construction de mosquées (favoriser un islam de caves c’est aussi bien, non ?)
– Interdiction du portable au sein des classes (la vraie question est : pourquoi les enfants préfèrent textoter plutôt que d’apprendre ?)
– 1 euro = 1 franc. (Je cherche où se trouve l’arnaque – sic-)

Je vous épargne le reste de son programme inspiré du Troisième Reich et qui donne envie de vomir. De toute façon, la seule et unique réalité c’est celle des sondages (même truqués, on fera avec). Deux jours après le meeting-show de Villepinte, le petit Nicolas – référence au cancre, pas à sa taille, hein – se place pour la première fois en tête des intentions de vote au premier tour devant son rival socialiste. En effet le candidat UMP est crédité de 28,5 % contre 27 % pour Hollande. Le point commun entre les deux candidats ? La France promise à une mort lente pour l’un (Nico) et une mort rapide pour l’autre (François).

Dessin by Na! http://www.dessinateur.biz/blog/

Dessin by Na! http://www.dessinateur.biz/blog/

Ton commentaire

%d blogueurs aiment cette page :