En sortant de la projection presse du film Les Mythos, j’ai eu l’idée d’une chronique un peu spéciale : vous proposer une interview mensongère. Logique. Pour se prêter à mon jeu, j’ai fait appel à Stéphanie Crayencour, l’actrice principale du film ainsi que Nadia Roz, jeune comédienne pleine d’humour qui y joue le rôle de Nacéra. Ne vous en faites pas, elles sont passées au détecteur de mensonge, tout ce qu’elles ont pu dire n’est que mytho (ou pas) !

L‘histoire : De vigile de supermarchés à protection rapprochée pour VIP il n’y a qu’un …mensonge.  En dépit de leur totale inexpérience, trois lascars de banlieue deviennent grâce à un « plan mytho » les gardes du corps de Marie Van Verten : jeune femme capricieuse, héritière de la plus grosse fortune de Belgique… Et accessoirement cible de tueurs surentraînés ! Tout au long du film, nous llons de frasques en bourdes, de bourdes en maladresses. Des acteurs au top de leur forme et une histoire touchante. RDV aujourd’ui dans les salles.

Fifi Roze : Qu’est-ce qu’une parfaite mytho selon toi ?
Nadia Roz : C’est la mytho qui mythone pour le plaisir de l’art. J’adore inventer un mytho le laisser flotter dans l’air et regarder la tête des gens quand ils se rendent compte que c’était pas vrai. La valeur d’un bon mytho s’apprécie au moment où il est démasqué.

F.R : Quel est le plus grand mensonge que tu as découvert ?
N.R : En fait y’ en a 3 : Le Père Noël, la petite souris et Nicolas Sarkozy.

S.C : Le plus grand mensonge que j’ai découvert est trop triste pour que j’en parle.

F.R : Une confession intime ? C’est le moment d’avouer l’inavouable !
N.R : Des fois je regarde Plus belle la vie !

S.C : Pour la confession est bien j’arnaque les transports en commun en général. le Thalys surout. Faut pas se foutre de nous avec leurs prix, c’est de la folie, du non respect. pffff bref je paye presque jamais et je trouve quelques bonnes astuces pour ne pas me faire attraper.

F.R : Tu développes un trouble, mieux vaut être mythomane ou cleptomane ?
N.R : Plutôt Mytho, ça fait travailler l’imagination. Dans mon travail, il faut être un peu Mytho pour écrire et pour jouer. La cleptomanie, c’est pas trop mon truc, mais j’avoue que je ne sais pas d’où viennent la moitié des stylos sur mon bureau !

S.C : Disons mythomane.

F.R : Mentir pour réussir, c’est inévitable ?
N.R : Oui forcément ! Je rencontre plein d’artistes qui mentent sur leur parcours, l’âge, leur identité sexuelle, leurs opérations de chirurgie esthétique… J’en connais même qui mentent sur toute la ligne.

S.C : Oui mentir pour réussir je pense que c’est inévitable. Mais faut savoir bien mentir et ça, ça se bosse.

F.R : Des noms !
N.R : Pas moyen, je suis pas une balance, je suis une mytho !

S.C : Jamais !

2 Responses to 5 questions à Stéphanie Crayencour/Nadia Roz, comédiennes (Les Mythos)

  1. benayad dit :

    chapeau , vous êtes tous formidable

  2. Gigi dit :

    Définitivement, le cinéma français se renouvelle et dans le bon sens, il était temps c’était long… je suis plutôt fière de notre génération ;)

Ton commentaire

%d blogueurs aiment cette page :