À l’heure où toutes les rédactions de journaleux (mi-journalistes mi-daleux) traitent du patrimoine de nos politicards (mi-politiciens mi-bâtards), j’ai donc décidé à mon tour de me lancer sur le même sujet et de vous parler du patrimoine de certains artistes et rappeurs. Bon, pas les rappeurs des Zétasunies qui peuvent racheter la dette de l’Espagne, nan, les rappeurs made in french, ceux qui peuvent juste se prendre un Oasis et une sucette chez le Pakistanais du coin, je crois même que c’est dans ce milieu que le taux de chômage bat des records. Oui, je sais, il y a en a qui payent l’impôt sur la fortune, mais cela reste une minorité, c’est d’ailleurs souvent cette même minorité qui continue de chanter « la hass » Black Card en poche pour se la remplir.

Propriétaires VS locataires

Le sujet a enflammé le net au chalumeau, les fans se sont déchaînés, ont pris parti comme s’il s’agissait de leur père et de leur mère qui se disputaient leur garde partagée, mais aujourd’hui tout le monde le sait : Fouiny est propriétaire à Miami et Booba, celui qui fait chuter le prix de l’immobilier, est locataire. Et donc, cette question a dû vous traverser l’esprit : mais bordel de merde, où est ce que Roh2ff dort, cet enfant illégitime que les deux rappeurs ont eu ensemble ? Réponse : On s’en bat la race. La suite. Voici donc tout ce que vous devez savoir sur le patrimoine du ghetto.

Patrimoine de Morsay :
– Un disque d’or du DVD « La Vengeance » (oui, Morsaille a dit que son film était disque d’Or)
– Un prix Nobel, celui du Troll 2013
– Une ligne de vêtements et un défilé haute couture avec Karima Campbell

Karime Moss

Karima Campbell

Patrimoine de Vitaa la dépressive qui chante pour les dépressifs :
– Un carton de Prozac et un sac rempli de divers neuroleptiques en provenance des U.S (et donc introuvables en France)
– Une partie du bois de Boulogne pour elle et ses copines trav’
– Une pute de sœur qui s’est tapé son ex

Vito pour les intimes du bois

Vito pour les intimes du bois

Patrimoine de la Sexion d’Assaut :
– Un salaire divisé en huit (rude)
– Un quota ethnique dans le groupe : Maska
– Des casquettes à l’envers

RT si toi aussi tu laves tes dents comme Maska

RT si toi aussi tu te laves les dents comme Maska

Patrimoine de Zaho :
– Un vocabulaire très distingué : « baby », « sors tes billets », « ma ive »
– Un magnifique album « Contagieuse »… Non merci madame Zaho, ça va aller pour la contamination.
– 45 dents (si si, j’ai compté)

Patrimoine d’Amel Bent :
– Un sextoy rose
– Un conteneur de coupe-faim
– Le pire tatouage au poignet de toute l’histoire des pires tatouages au poignet

Patrimoine d’Aketo :
– Une pipe gratuite
– Deux pipes gratuites
– Trois pipes gratuites

Aketo sucette

Aketo sucette

Bon, autant vous dire, qu’on a que du lourd côté artistes in France, et si vous avez des suggestions, balancez-les en commentaires. Et cliquez bande de salopes.

6 Responses to Patrimoine du ghetto

  1. Tommie Duffy dit :

    Je suis depuis longtemps convaincu que la transparence est un des moyens de restaurer la confiance. J’ai travaillé sur l’ouverture des données publiques . Coulommiers, dont je suis le maire, a été une des premières communes de France à mettre ses données sur Data.gouv.fr . Je n’ai pas eu de problème à dire quelle était mon orientation sexuelle… Sur le patrimoine aussi, il faut de la transparence. Mais il faut que ce soit encadré, avec les même règles pour tout le monde, un périmètre précis, et des contrôles.

  2. Droopys dit :

    Daamn chronique comme je les aimes

  3. Fruisek dit :

    Le god d’amel il est ou???

  4. sam dit :

    Cliclicli aie aie aie

  5. Yaniss dit :

    J’aime, c’est réel.

Ton commentaire

%d blogueurs aiment cette page :