Attendu depuis un bail, le bouton « J’aime pas » est enfin arrivé sur Facebook, mais alors pas du tout au bon endroit ! Vrai foutage de gueule car utilisable uniquement dans la messagerie instantanée, en gros un nouvel émoticône a fait son apparition et tout internet en a parlé. Je sais vous en vouliez plus. Rassurez-vous chers utilisateurs, l’équipe satanique de Zukerberg bosse sur le bouton « Je compatis » à intégrer aux statuts. Bah ouais l’autre qui a une mycose vaginale, liker ça le fait pas, mieux vaut plaindre, enfin tout dépend de qui on parle… Si c’est la même Jeanine de la Courneuve qui squatte chez Jacquie&Michel, c’est bien fait pour sa shnek elle.

Aimer/compatir, ce n’est pas assez, car il manque deux boutons in-dis-pen-sables au bon fonctionnement de Facebook, alors mon petit rouquin hideux, je sais que tu me lis, prends donc en considération ma demande en les intégrant ! Cordialement.

Bouton OSEF (On S’ En Fout) : très pratique, réservé pour ce genre de statut :

« J’ai perdu tous mes numéros, envoyez-moi ça en privé ». En 2013/14, sérieusement, qui continue de s’appeler ? Skype, FB, Twitter, BBM, WhatsApp, ça ne suffit donc pas ? On s’en bat les couilles de ton numéro ! Crève.

« Got the job ! » alors qu’avec ou sans travail, votre cousin Henri reste toujours la même pince lorsqu’il s’agit de payer un verre. Crève enculé.

« J’ai faaaaaaiiiiiiiim. » Il faut savoir que le statut qui signale un gargouillement de ventre ne représente pour moi que du mépris envers celle qui le poste (oui, c’est toujours une femme qui ressent le besoin d’avertir le reste du monde de son niveau de glycogène). Est-ce que les petits somaliens maigres et malheureux vivant dans un pays où il fait 45 degrés se plaignent de leur condition ? Non, alors permets-moi de te suggérer infâme personne d’aller te faire mettre. Toi qui ne pense qu’à manger alors que visiblement, tes photos postées laissent entendre que ta seule motivation dans la vie devrait consister, justement, à ne plus te nourrir car ta grosseur fait peur aux enfants blancs. Crève connasse.

« Suggestions de restos pas cher vers les Abbesses svp ? » Ce cher « ami » n’est pas seulement pauvre, il pense surtout que ton père s’appelle 118 et que ta mère n’est autre que 218, en gros, il croit que tu as bouffé dans tous les restaurants (de pauvres) de Paris ET qu’en plus tu vas répondre à son statut dans la seconde qui suit, parce que bon, il a une heure pour dej’ pas plus. Crève bâtard de pauvre.

« Voici notre futur bébé Léo. Les mamans, une poussette Sucre d’Ogre ou Petit Nabot pour Léo ? (Hiii, c’est dans 6 mois ! Trop hâte de t’accueillir !) » Quand je lis ce genre de statut, je ne réponds pas, j’éteins mon ordinateur, je me lève tranquillement et je pars me servir un bon verre d’acide citrique pour purifier mon corps de l’intérieur. Crève connasse.

LA preuve, au cas où tu doutes un instant de sa capacité à enfanter, vue son état avancé de son cerveau détaillant

LA preuve, au cas où tu doutes un instant de sa capacité à enfanter, vue l'état avancé de son cerveau défaillant

Le bouton « Je t’encule » ne peut être utilisé que sous certaines conditions :

Pour toutes celles qui mentionnent en statut la couleur de leur string pour lutter contre le cancer de la prostate.

Quand les gens abusent : « Verte ou jaune la chambre de Léo ?? »

Quand tes contacts te font sentir que ta vie est merdique et que même un rat en cage se fait moins chier que toi : « Faire la fête vendredi, concert de Madonna samedi et go Hawaï lundi… Que demander de plus??? » Bah rien mec, qu’on t’encule ?

One Response to Quand est-ce-que le bouton « Je t’encule » arrive sur Facebook ?

  1. Fruisek dit :

    J’attend egalement le bouton « t’es pas belle » et le bouton « je fais de l’insomnie » :)
    Très bon bilelt de fin d’année…vivement 2014

Ton commentaire

%d blogueurs aiment cette page :